FR  EN  NL  

Publié le 13 mars 2015 dans Idee53, Formations


Atelier écriture d’Idée 53

Dans la formation de gardes à domicile, la communication tient une place importante. Les gardes doivent ainsi être capables de communiquer avec l'entourage proche et le personnel soignant. 

L'atelier d'écriture d'Idee 53 intervient dans ce cadre. Il est animé par Mr François Destryker.

Nous vous proposons de lire le texte rédigé par Fatima au cours de cet atelier.

"Je suis moi, Fatima, essayant de me créer un passage dans ce monde, avec vous, avec eux. J'avance dans les sentiers de mon demain, en évitant de repasser sur les impasses de mon hier, en évitant les déviations inutiles, en prenant des chemins semés d'embûches.
Certes, mais un chemin qui me mènera vers mon idéal de bonheur. Et pour m'aider lors de cette excursion, il faut remonter à la source, à mon histoire, à la naissance même. Remonter à la naissance même de mes grands-parents m'aiderait sûrement à bien ramasser aux bords des routes, des pierres précieuses, des pierres magiques. Elles me donneraient l'illusion de déplacer des montagnes. Surtout, il faudra jeter les mauvaises pierres, les cailloux qui ne serviraient alors qu'à alourdir mon être et à me dissuader d'avancer vers ma destination tant recherchée.

Dans un vieux grenier, j'ai trouvé une mystérieuse boîte. En, l'ayant bien dépoussiérée, j'ai remarqué un vieux pantin. Je l'ai pris et j'ai remarqué une vieille photo. En la retournant, j'ai vu un mot.
Il était écrit :

« Pour notre guide préférée, une femme généreuse et réservée à la fois, qui nous a offert une vie remplie d'amour. Toujours à vouloir réussir ce qu'elle commençait, à vouloir répandre la paix partout où elle passait. Elle a toujours aimé aider les autres, même quand elle était fatiguée comme un sportif de haut niveau. Elle a toujours été connectée, fusionnelle avec les siens. Si patiente, même si le destin lui a beaucoup arraché ».

Au bas de la photo, il y était indiqué ceci :

« À toi notre mère adorée, comme on guide ce pantin, tu nous as guidée, tu as fait tant de choses. Nous voudrions te ressembler. »
...

J'écris quand je me sens mal, bien, agacée, soucieuse, quand j'ai des doutes. Je m'écris à moi-même, pour me rassurer, me guider, me gronder. J'écris pour ne pas oublier, j'écris en pleurant, en chantant. L'écriture est la parole du cœur, de l'esprit, l'écriture soulage, libère.

Devenir garde à domicile

Aussi mon rôle dans mon futur métier de garde à domicile sera d'avoir une présence auprès d'une personne malade ou diminuée physiquement qui aurait besoin d'aide. Ma mission serait de veiller à son confort physique, de bien l'installer et de l'aider dans ses déplacements, de l'aider à prendre les médicaments, de l'aider à manger, à boire, d'être attentif à la sécurité. Il faudra que je sois à l'écoute, que j'observe les changements et les difficultés, que je sois empathique, que je propose des activités diverses afin de les stimuler. Il faudra que je transmette mes observations aux collègues.

La maison du soutien pour remplacer maison de retraite."


 

Laisser un commentaire


* champ obligatoire

Avec le soutien de

Fonds social européen  Francophones Bruxelles  Be.Brussels

Partenaire de

  Bruxelles Formation 

Membre de

eBISP  FIAS ACFI