FR  EN  NL  

Publié le 4 novembre 2013 dans Idee53, Partenariats


La FeBISP s’interroge

Après l'activation des chômeurs, l'activation des parents ?

La FeBISP tient à réagir aux propos tenus par le nouveau président du Beci.

Les secteurs de l'insertion socioprofessionnelle et d'économie sociale d'insertion que représente la FeBISP sont quotidiennement confrontés aux effets néfastes des politiques de contrôle et de sanction.

La politique d'activation et de contrôle des chômeurs ne permet pas aux plus pauvres d'entres-eux de trouver de l'emploi. Au contraire, ce sont les chômeurs les moins qualifiés et les plus en difficulté qui sont sanctionnés. Après la preuve de recherche d'emploi, à quand la preuve que les parents ont bien conduit leur enfant à l'école ?

Selon le nouveau président du Beci, pour combattre l’échec scolaire, il faut combattre l’absentéisme scolaire qui en est une des causes. Les études montrent que c’est le contraire qui se passe : l’absentéisme n’est pas la cause de l’échec scolaire mais bien sa conséquence. Plus précisément, l’une de ces conséquences ou des caractéristiques de l’abandon scolaire.

Consultez le communiqué de presse de la FeBISP


 

Laisser un commentaire


* champ obligatoire

Avec le soutien de

Fonds social européen  Francophones Bruxelles  Be.Brussels

Partenaire de

  Bruxelles Formation    

Membre de

eBISP