FR  EN  NL  

Publié le 17 juin 2007 dans Idee53


Grottes de Han

Han sur Lesse

Dans le train pour HAN sur Lesse, une ambiance folâtre bat l'air.

Là, délaissant le paysage urbain puis rural, nous partons vers un nouveau monde, monde où la nature est " Reine ".
Au fur et à mesure que nous nous y enfonçons, l'émerveillement de la nature à l'état brut nous gagne, l'avidité de faire un pas de plus se lit sur nos visages apaisés, l'air serein nous emplit de bonheur.
Le calme, le silence nous envahissent.

Nos yeux planent de part et d'autre du petit train, qui serpente et nous mène en safari au travers de ce paysage boisé.


Et, telle une girouette qui suit son "maître ", les explications du guide quant au mode de vie des animaux, font pivoter nos yeux à gauche, à droite, devant ; ces mots retentissent en nous comme un écho, nous aident à discerner au passage, au travers de ce paysage sauvage, dense : le trésor, l'animal mentionné.

A chaque petite escale, nous pouvons alors toucher cette nature, contempler le gouffre de Belvaux où la Lesse se cache, entamant son parcours souterrain. Admirer Willy (l'ours) à qui quelques gâteries furent lancées et, debout sur deux pattes, il attrapait successivement ces friandises au vol à pleine gueule. Quel spectacle !

Nous voici partis pour 2 kilomètres à pied dans les entrailles de la terre.
Sous nos yeux s'offrent progressivement des images fascinantes de salles, des concrétions (stalactites, stalagmites, colonnes, draperies) aux formes et aux couleurs somptueuses et d'une beauté exceptionnelle, un spectacle de son et lumière.
Tout cela demeure incroyable, inimaginable malgré les explications du guide quant à leur(s) origine(s), leur évolution.
Après cette randonnée pédestre, sous un silence ouaté et mystérieux, brisé par un coup de canon, une barque glisse et nous mène à sortie de la grotte.Puis, « L'Expothème » : climat d'hier et de demain. Nos technologies peuvent l'influencer "soyons vigilant et respectueux de l'environnement".

Enfin une visite audio guidée du Musée qui, abrite des vestiges archéologiques découverts dans la grotte.

Les stagiaires ont été marqués par cette visite sur plusieurs points.
Cette activité enrichissante nous a permis de nous rendre compte de la force de la nature, de l'immensité du temps, de la petitesse humaine, de l'aspect existant des sites non loin de nous, dont nous ignorions la beauté.

En développant la curiosité dans ce genre de visite, les stagiaires se sentiront grandis et moins étrangers dans leur propre pays qu'est la Belgique.

 


 

Laisser un commentaire


* champ obligatoire

Avec le soutien de

Fonds social européen  Francophones Bruxelles  Be.Brussels

Partenaire de

  Bruxelles Formation 

Membre de

eBISP  FIAS ACFI