FR  EN  NL  

Publié le 26 septembre 2006 dans Idee53


Le très sérieux CEF s'inquiète

Le 26 septembre 2003, le Conseil de l'Education et de la Formation (CEF) ouvrait ses travaux pour une journée autour du thème « formation en Europe et mode de concertation ».

Le très sérieux CEF y exprimait son inquiétude face à l'avenir de l'éducation et de la formation en Europe. Est-ce que le seul objectif poursuivi est l'adéquation de ce secteur à la sphère économique ? Est-ce que l'enseignement et la formation doivent être vus comme instruments du développement économique ? Est-ce que la personne doit être considérée comme un moyen ou comme un but ?

D'une seule voix, les responsables du CEF et du réseau EUNEC1 défendent des objectifs pédagogiques en « référence avec le développement humaniste de l'individu et le développement du citoyen actif et responsable »2 . Le représentant de la, encore plus sérieuse, Direction des relations internationales de la Communauté Française parle, lui, d'intégrer la dimension culturelle dans les compétences de base.

Nous attendons les actes de ce colloque où l'intervention de Mr Louis Van Beneden président de l'EUNEC et également du Vlaamse Onderwijsraad (Vlor) fut particulièrement éclairante.Le CEF et EUNEC3 soutiennent qu'il est « essentiel d'avoir une culture participative à l'école » et dans les systèmes éducatifs.... « Les compétences sociales et de communication jouent un rôle prépondérant dans cette approche ». Des intervenants se positionnent contre une réduction de l'objectif de l'éducation, contre une réduction de l'idée d'intégration sociale, contre une formation dont l'objectif unique serait l'efficacité au niveau économique.

Voilà de quoi réfléchir à nos actions d'Insertion Socio-Professionnelle. A la place de la socialisation et de l'éducation permanente en ISP. Aux discutions sur les référentiels de compétences professionnelles,...Aux objectifs que nous poursuivons dans notre métier.

La formation professionnelle, une compétence Européenne

La formation professionnelle, ce n'est un secret pour personne, est une compétence Européenne. Par extension, l'Europe s'intéresse à l'enseignement professionnel et s'adresse de ce fait à une partie importante de l'enseignement secondaire. L'Europe sociale, ce n'est un secret pour personne non plus, n'existe pas encore. L'Europe va donc chercher ses références en matière de formation et d'enseignement aussi , auprès de l'OCDE, de l'OMC, ...

Après avoir analysé les textes émanant principalement de l'OMC (AGCS), le CEF exprime également ses inquiétudes sur le manque de transparence et le manque de processus démocratique dans l'établissement des politiques européennes en matière d'éducation et de formation.

Comment exprimer et faire passer les objectifs sociaux chers au CEF, à l'EUNEC, et à chacun d'entre-nous auprès de l'Europe ? Quels sont les modes de concertation avec l'Europe mis en place en Flandre et en Wallonie ? Tel était le sujet de réflexions qui devait nourrir les débats de l'après-midi.

Moi, j'ai du partir à ce moment là. Je ferai tout pour participer à nouveau à ce type de colloque, surtout si l'après-midi concerne également les modes de concertation mis en place en Région de Bruxelles Capitale.

Comment exprimer des objectifs sociaux ?

Outre la concertation, une autre manière de s'exprimer est de faire et de faire savoir. Pourrait-on imaginer une attitude plus franche et plus visible par rapport aux activités de type éducation permanente présentes dans l'ISP ?

« L'insertion socioprofessionnelle est de plus en plus confrontée à l'exigence de promouvoir "l'employabilité" comme critère de réussite des parcours d'insertion. Comment cette tendance se développe-t-elle face au discours propre à l'éducation permanente, basé sur la citoyenneté active? ».

Telle était la réflexion lancée par la Febisp en 20004. Il semble que cette réflexion fait son chemin. Dans les discours et dans les acte, quand les deux se rejoindront-ils ?

 

Patrick Stelandre

 

1 European Network of Education Councils (http://www.eunec.eu) 
2  Recommandations sur la politique Européenne en matière d'éducation et de formation CEF Avis n°82 06/06/03
3 Education civique et Egalité des chances CEF Avis n° 81 28/03/2003 et EUNEC Avis n°2 01/03/02003
4 Troisième journée d'étude de la Febisp « Education permanente et insertion socioprofessionnelle : oppositions, articulations et complémentarité » jeudi 25 mai 2000

 


 

Laisser un commentaire


* champ obligatoire

Avec le soutien de

Fonds social européen  Francophones Bruxelles  Be.Brussels

Partenaire de

  Bruxelles Formation 

Membre de

eBISP  FIAS ACFI